Les Humains (vidéo & résumé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les Humains (vidéo & résumé)

Message par Ark le Lun 25 Avr - 23:33

Vidéo & résumé:







Conflit, guerre, massacre : tel a toujours été le quotidien des humains en Tyrie. Dépossédés de l'essentiel de leurs terres en l'espace de trois siècles, ils sont aujourd'hui assiégés par des rivaux héréditaires mais aussi de nouveaux ennemis. Envers et contre tous, ils se cramponnent à la vie, plus décidés que jamais à défendre leurs enclaves et l'ardeur de l'esprit humain. Le Promontoire Divin, leur plus grande cité, est devenu synonyme d'espoir pour tous les peuples de Kryte et d'ailleurs, même au plus profond du territoire charr. Les légendes humaines sont inextricablement liées aux races de la Tyrie, alliées comme ennemies.

Voici leur histoire.

Histoire

Les premiers humains en Tyrie étaient originaires d'une contrée plus au sud. Bientôt, ils se disséminèrent dans les royaumes d'Orr, de Kryte et d'Ascalon, au détriment d'autres peuples tels les centaures et les charrs, forcés à l'exil. Guerres et querelles intestines eurent tôt fait d'affaiblir les nations humaines ; ainsi, quand les charrs envahirent Ascalon, l'humanité n'était pas en état de se défendre.

Ascalon tomba devant les charrs et leur magie de la Fournaise. Plutôt que de se rendre, le roi Adelbern invoqua le Foefire, un maléfice magique qui transforma son peuple en fantômes condamnés à monter la garde éternellement. Orr fut plongée sous les eaux et devint plus tard un royaume hanté par les morts-vivants, sous l'égide d'un dragon ancestral. L'Arche du Lion fut inondée et réémergea peuplée de races innombrables. La Kryte, quant à elle, sombra dans la guerre civile ; elle ne dut sa survie qu'aux actes de ses vaillants héros.

Malgré tout, l'humanité a su protéger les meilleurs traits de son peuple et de son histoire. Cernée par les défis, criblée de menaces de l'intérieur comme de l'extérieur, elle survit et prospère dans un monde plus dangereux de jour en jour.

Le Promontoire Divin

La plus grande cité de la race humaine est le Promontoire Divin, fondée au lendemain du raz-de-marée qui emporta l'Arche du Lion. Érigée en surplomb d'une falaise, sur d'anciennes tombes krytiennes, cette cité constitue un ultime bastion face à un monde dangereux. Survivants des autres nations humaines et réfugiés de lointaines contrées se sont amassés au Promontoire Divin, déclarant allégeance à la couronne pour la gloire de la cité radieuse.

Le Promontoire Divin est agencée comme une gigantesque roue à six rayons, en l'occurrence des grand-routes surélevées qui relient l'enceinte extérieure à la Place centrale, véritable cœur de la cité. À cet endroit, un vaste planétaire tourne sous un grand dôme de cuivre et de verre, les ministres s'invectivent et la reine Jennah gouverne avec assurance.

Des menaces de l'intérieur comme de l'extérieur

Depuis le Promontoire Divin, le bras de l'humanité s'étend parmi les collines et fermes alentour pour protéger les paysans et villageois de Kryte. Car la menace est bien réelle : il ne se passe pas un jour sans que les centaures, descendus des montagnes, ne s'en prennent aux humains. Les redoutables centaures Modniir ont pris l'ascendant sur les lignées Tamini et Harathi, plus faibles, qu'ils exhortent à attaquer les enclaves humaines en Kryte. Ces raids ont une telle ampleur qu'ils atteignent parfois les portes du Promontoire Divin.

Mais l'ennemi n'a pas toujours des traits inhumains. Des troupes de brigands officient là où la loi n'a pas accès et de grands groupes organisés s'en prennent maintenant aux honnêtes gens du cru. La protection des habitants échoit aux Séraphins, qui ont hélas fort à faire face à l'écrasante supériorité numérique adverse.

Pour couronner le tout, la dissension gronde aussi à l'intérieur de la Kryte. La reine Jennah est aimée de ses sujets, mais la noblesse voit d'un mauvais œil son règne égalitaire et la trêve qu'elle a forgée avec les légions charrs. Intrigues et complots sont monnaie courante au sein de la Chambre des Ministres, bien souvent fomentés par le ministre légat Caudecus l'Avisé, que beaucoup considèrent comme le rival de la reine.

L'héritage des humains

Après la défaite d'Abaddon, les dieux humains se retirèrent de Tyrie. Sans pour autant abandonner leurs adorateurs, ils cessèrent de participer directement à leur quotidien. Comme un parent qui enseigne la marche à son enfant, ils avaient jugé l'heure opportune de laisser l'enfant avancer par ses propres moyens, quitte à devoir se relever après une chute.

Les humains du Promontoire Divin en sont conscients et savent que les dieux veulent les voir se défendre d'eux-mêmes. Les noms des Six Dieux (désormais appelés les Six dieux humains par les autres races) n'en restent pas moins sur les lèvres de leurs disciples, sur le fronton de leurs sanctuaires, dans l'âme de leurs prêtres. Loin de se sentir abandonnés par leurs déités, les humains se savent mis à l'épreuve et sont bien résolus à ne pas faillir.

De par sa longue histoire, l'humanité paraît arriérée, obsolète, conservatrice aux yeux des autres races. Pourtant, ce peuple ne craint pas le changement : face à l'avènement d'autres grandes races, les humains ont cherché à s'adapter pour leur tenir tête. La technologie des portails asura les intéresse, tout comme l'armement charr. Les humains sont des artisans et des ouvriers nés. Des inventeurs tels qu'Uzolan l'Artiste contribuent à faire progresser leur savoir.

L'héritage humain brille avant tout par ses héros et - comme même les plus jeunes Sylvaris le savent - les grandes légendes de la Tyrie sont d'origine humaine. Ce chemin de gloire balisé par l'humain, les autres races sont bien décidées à l'emprunter.
avatar
Ark

Messages : 64
Date d'inscription : 08/04/2011
Age : 32
Localisation : à Gelkmaros

http://www.jen-ai-pas.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum